snfcp.org
Le congrès de la SNFCP

Programme 2010 - 07

Faut-il réaliser une préparation colique avant une exérèse rectale pour cancer ? Résultats d’une étude randomisée multicentrique
Rectal Cancer Surgery with or without bowel preparation
F. Bretagnol, Y. Panis, E. Rullier, P. Rouanet, S. Berdah, B. Dousset, G. Portier,S. Benoist, J. Chipponi, E. Vicaut
Résumé

La préparation colique (PC) est inutile avant chirurgie colique élective. Pour la chirurgie rectale, il n’existe aucune donnée excepté une analyse de sous-groupe d’une méta-analyse et une étude cas-témoin qui sont en faveur de l’inutilité de la PC. Le but de cette étude multicentrique randomisée était d’évaluer les résultats opératoires après chirurgie d’exérèse rectale pour cancer sans PC. De 2007 à 2009, tous les patients ayant une exérèse rectale par laparoscopie ou laparotomie pour cancer non métastatique ont été randomisés en simple aveugle entre « PC » et non « PC » dans 8 centres. Le critère principal de jugement était la morbidité globale. Les critères secondaires comprenaient la mortalité opératoire, le taux de fistule anastomotique, la morbidité majeure (DINDO III ou plus), la tolérance à la PC, et la durée d’hospitalisation.178 patients ont été inclus et randomisés entre le groupe "PC" et le groupe "non PC". Le taux de morbidité globale était significativement plus élevé dans le groupe "non PC" versus « PC »: 48% vs 33% (P=0,037). Le taux de fistule anastomotique était de 17% vs 11% (P=0,29). La morbidité DINDO III ou plus était de 19% vs 14% (P=0.326). La tolérance de la PC était jugée moyenne ou mauvaise dans 40%. La mortalité opératoire (1 % vs 3%) (P=0,36) et la durée médiane d’hospitalisation (12 vs 11 jours) (P=0,15) étaient similaires entre les 2 groupes. Cette étude randomisée suggère que l’absence de préparation colique avant une chirurgie d’exérèse rectale pour cancer augmente le risque de morbidité globale post opératoire sans augmentation significative du risque de fistule anastomotique. Contrairement à la littérature, cette première étude randomisée suggère de préparer les côlons avant toute chirurgie élective d’exérèse rectale pour cancer.

Mots Clés