• La région péri-anale est propice au développement de pathologies dermatologiques diverses
  • Les symptômes sont multiples : prurit, irritation, brulures, saignements…
  • Les dermatoses (hors IST) le plus souvent rencontrées en zone péri anale sont : psoriasis, eczéma, candidose, streptococcie, lichen, maladie de Bowen, maladie de Paget

 Eléments clés

  • Les lésions péri-anales ne sont pas toujours semblables à celles des mêmes pathologies dans les zones découvertes
  • Plusieurs pathologies peuvent co-exister
  • Ne pas hésiter en cas d’errance diagnostique ou de doute sur une dysplasie ou un cancer à biopsier les lésions
  • En plus des traitements étiologiques il faut privilégier une toilette quotidienne, à l’eau ou avec un gel lavant doux et neutre
  • L’utilisation du papier toilette parfois irritant peut aggraver certaines dermatoses

 Gravité

  • Aucune en général
  • Ne pas méconnaitre une dysplasie en rapport avec une maladie de Bowen ou de Paget qui devront être biopsiées, traitées, surveillées

 Examens complémentaires

  • Selon la cause suspectée il peut être utile de réaliser des prélèvements bactériologiques et/ou une biopsie cutanée

 Grandes lignes du traitement

Urgence░ ░ ░Aucune
Médical█ █ █Traitement de la cause, topique le plus souvent
Chirurgical░ ░ ░Jamais sauf pour la dysplasie (maladies de Bowen et Paget)

Dermite érosive eczématiforme. Traitement par dermocorticoïdes et pommade cicatrisante

Erythème lisse prurigineux = candidose péri anale.
Traitement antifongique local +/- corticoïde local

Erythème en aile de papillon, sur fond lichénifié = psoriasis inversé des plis.
Traitement par dermocorticoïdes

Maladie de Paget anale

Comité du site 2018

Dr Charlotte Favreau-Weltzer, Dr Paul le Naoures, Dr Alix Portal, Dr Aurélien Vénara, Dr François Pigot.