• Tuméfaction circonférentielle excessivement douloureuse, aigüe, souvent au décours d’un effort de poussée important (accouchement, trouble du transit)
  • Peut être associée à des rectorragies canalaires, un suintement permanent dans les sous-vêtements et parfois fièvre (secondaire à l’inflammation)
  • Prolapsus extériorisé circonférentiel des paquets hémorroïdaires internes qui sont thrombosés et inflammatoires

 Eléments clés

  • La tuméfaction inflammatoire est recouverte de muqueuse ce qui la distingue de la thrombose des hémorroïdes externes
  • Ne pas confondre avec une suppuration à drainer en urgence
  • Ne pas inciser (risque de saignement et de douleurs)
  • Contre-indication aux AINS pendant la grossesse (mais pas au cours de l’allaitement)

 Gravité

  • Prise en charge médicale de la douleur rapidement, nécessitant parfois un traitement par voie intraveineuse

 Examens complémentaires

  • Aucun

 Grandes lignes du traitement

Médical█ █ █AINS (ou corticoïdes si survient au cours d’une grossesse), Antalgique de pallier 2 ou 3, toilettes douces, application de topiques (éventuellement anesthésiques ou cortisonés), laxatifs +++
Chirurgical█ ░ ░Rarement hémorroïdectomie de Milligan et Morgan si échec d’un traitement médical bien conduit

 

Comité du site 2019
Dr Charlotte Favreau-Weltzer, Dr Paul le Naoures, Dr Alix Portal, Dr Aurélien Vénara, Dr François Pigot.