La coloscopie consiste à explorer l’intérieur du colon avec un tube muni à son extrémité d’une caméra. Cet examen est pratiqué par un médecin.

Pourquoi aller regarder dans le colon ?

Les raisons qui peuvent faire proposer cet examen sont nombreuses et multiples. Il peut s’agir de la recherche de polypes ou d’une tumeur devant des troubles digestifs, ou du fait d’antécédents familiaux. On peut aussi avoir besoin de regarder et de faire des prélèvements de la muqueuse du colon dans certaines maladies inflammatoires (maladie de Crohn, recto-colite ulcéro-hémorragique), lors du bilan d’une diarrhée ou d’une infection digestive…

Quel appareil utilise-t’on ?

Le coloscope est un endoscope souple muni d’une caméra à son extrémité et de l’autre d’une poignée qui commande l’orientation de l’extrémité du tube pour permettre sa progression dans les « coudes » du colon.

Endoscope

Entre chaque utilisation l’endoscope est nettoyé dans des « machines à laver » très perfectionnées avec des produits qui détruisent tous les agents infectieux.

Machine à laver les endoscopes

Préparation

Pour que le médecin puisse faire un examen de bonne qualité il est indispensable que votre colon soit propre. Vous nettoierez votre colon en prenant une purge qui va provoquer le passage d’une quantité importante de liquide dans le tube digestif.

Il est donc très important que vous respectiez les différentes étapes de la préparation : éventuel régime sur les jours précédents, prise complète et aux horaires prévus des médicaments prescrits, respect des horaires et de la composition des repas autorisés pendant la préparation. Eventuellement un lavement pourra être nécessaire pour compléter cette préparation.

Déroulement de l’examen

Le plus souvent l’examen est pratiqué sous anesthésie générale. Il est de courte durée : 15 à 30 minutes selon la facilité de progression de l’endoscope dans votre intestin ou de la présence de polypes à enlever.

Vous serez allongé sur le dos ou sur le côté sur une table d’examen. Vous ne serez pas déshabillé entièrement. Des protections sont mises pendant l’examen pour réserver votre intimité.

Un anesthésiste ou infirmier anesthésiste sera à votre tête, le médecin et son aide à vos côtés.

 

Que fait le médecin pendant l’examen ?

Tout d’abord il fait remonter dans votre colon le tube qui a été introduit par l’anus. La progression est plus ou moins difficile selon les virages que fait votre colon et sa longueur. Il va examiner soigneusement toute la paroi interne de votre colon. En cas d’anomalie il peut faire des prélèvements de la muqueuse avec une petite pince (biopsie), enlever un polype avec des instruments spécifiques, dilater une sténose avec des ballonnets, poser une prothèse pour éviter un rétrécissement…

 

Le médecin pratique l’examen d’un malade endormi. Il regarde l’intérieur du colon sur un écran de téléviseur.

Après l’examen ?

S’il est pratiqué sous anesthésie cet examen sera fait dans un hôpital ou une clinique. Vous rentrez le matin et sortez quelques heures après. Il faudra prévoir une personne pour vous ramener : après une anesthésie il est interdit de conduire.

Le lendemain vous pourrez reprendre vos activités normales.

Chez certaines personnes cet examen peut laisser une sensibilité de l’intestin pendant quelques jours ou semaines.

 

Liens utiles  : sfed.org (films, fiches d’information)

Crédit photos F. Pigot, aimable participation du Dr Talbi.

Dr François Pigot (Talence)
juin 2013.

Grand public, maladies, informations,vous allez avoir un(e)…, une coloscopie.