• Douleur d’apparition récente, permanente, rapidement insomniante
  • Tuméfaction inflammatoire à la marge anale
  • Fièvre inconstante
  • Peut se rompre spontanément avec issue de pus +/- sang, et soulagement du malade

 Eléments clés

  • Ne pas confondre avec une thrombose hémorroïdaire
  • Les abcès intersphinctériens ou intramuraux ne se traduisent pas par une tuméfaction périnéale, mais par une induration de la paroi du bas rectum
  • Une suppuration doit toujours être évoquée devant une douleur anale quelle qu’en soit la sémiologie
  • Les abcès sur kyste pilonidal sont postérieurs, avec des fossettes sur le sillon interfessier

 Gravité

  • Un abcès anal est toujours une urgence chirurgicale
  • Ne pas attendre que l’abcès « murisse », ne pas laisser repartir un malade sous antibiotiques non drainé
  • Le risque est l’évolution vers la gangrène (surtout sujet âgé, diabète…)

 Examens complémentaires

  • Aucun en urgence, éventuellement de façon différée bilan anatomique par IRM

 Grandes lignes du traitement

Urgence█ █ █Drainage
Médical█ █ █Pas de traitement antibiotique sans drainage, pas d’AINS
Chirurgical█ ░ ░Incision en consultation (1) ou drainage au bloc opératoire (2)

Incision en consultation

Drainage au bloc opératoire

Comité du site 2018
Dr Charlotte Favreau-Weltzer, Dr Paul le Naoures, Dr Alix Portal, Dr Aurélien Vénara, Dr François Pigot.