Qu’est-ce qu’une manométrie ano-rectale ?

La manométrie ano-rectale analyse les deux fonctions principales de la région ano-rectale, la continence et la défécation. Pour cela, elle étudie la sensibilité rectale et les variations de pression au niveau du sphincter anal.
Elle est essentiellement indiquée en cas de troubles de ces deux fonctions : incontinence et troubles de l’évacuation.
Les mesures sont effectuées par une sonde très fine introduite dans votre anus.

Mode de réalisation

L’examen dure de 30 à 45 minutes et demande une bonne coopération du patient.
Il ne nécessite pas d’hospitalisation.
Cet examen peut être réalisé par différentes personnes : un médecin, une infirmière, une technicienne.

On utilise une sonde très fine qui est introduite dans l’anus. A l’extrémité de cette sonde se trouve un petit ballonnet qui peut être gonflé pour explorer la sensibilité du rectum (Figure 1).

Pendant l’examen vous êtes allongé sur le côté gauche. La sonde lubrifiée est introduite dans votre anus. On attend environ 15 minutes que le sphincter anal s’habitue à la présence de la sonde avant de commencer l’examen. Durant l’examen, on mesure les pressions au niveau de la sonde pendant que vous êtes au repos, puis on vous demande de serrer l’anus, et enfin de simuler une poussée pour évacuer la sonde. On mesure aussi la sensibilité de votre rectum lorsqu’on gonfle le ballonnet. Ceci se traduit par une sensation d’envie d’évacuer.

Figure 1 : Sonde à ballonnets de Arhan

L’examen terminé, le patient quitte le centre d’exploration sans précaution particulière et peut reprendre toutes ses occupations.

Quelle préparation ?

L’examen est réalisé sans préparation préalable, en dehors d’une vidange vésicale et rectale (au besoin aidée par un lavement).

C’est un examen indolore, il n’y a pas d’anesthésie.

Comment se déroule la manométrie

L’examen se décompose en cinq temps :

  1. Activité sphinctérienne de repos Après une période d’adaptation de 15 à 30 minutes.
  2. Sensibilité rectale et réflexes recto-anaux lors de la distension du ballonnet par des volumes d’air progressivement croissant de 10 à 500 ml.
  3. Pour le troisième temps, le patient doit essayer de contracter l’anus le plus fort et le plus longtemps possible
  4. Dans le quatrième temps, le patient doit essayer d’expulser la sonde comme pour aller à la selle pendant que l’opérateur maintient la sonde en place dans le canal anal.
  5. La longueur sphinctérienne est mesurée par le retrait progressif centimètre par centimètre de la sonde poussée au préalable dans le rectum.

La manométrie ano-rectale est un examen simple, non invasif et reproductible qui permet de mieux comprendre certaines anomalies de ces mécanismes complexes ano-rectaux.

 

Dr. Jean-Michel SUDUCA (Toulouse).
Mars 2005, mis à jour Avril 2013.

Grand public, maladies, informations, vous allez avoir un(e)…, manométrie ano-rectale.